Appâts en caoutchouc : le grand guide de sélection et de guidage pour la pêche

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.22″ custom_padding= »25px||0px| »][et_pb_row _builder_version= »4.6.5″ width= »100% » custom_padding= »0px||0px| » use_custom_width= »on » custom_width_px= »960px »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »3.27.4″ link_line_height= »1.9em » ul_font_size= »18px » ul_line_height= »1.9em » ol_font_size= »18px » ol_line_height= »1.9em » header_line_height= »1.1em » header_2_font= »|600||||||| » header_2_text_color= »#1d5b97″ custom_margin= »|60px|| » custom_margin_tablet= » » custom_margin_phone= »|10px|| » custom_margin_last_edited= »on|desktop » custom_padding= »10px|||19px » header_line_height_tablet= » » header_line_height_phone= »1.3em » header_line_height_last_edited= »on|phone » header_2_line_height_tablet= » » header_2_line_height_phone= »1.3em » header_2_line_height_last_edited= »on|phone » box_shadow_style= »preset1″]

Apprends tout sur les appâts en caoutchouc

Table des matières :

  1. La qualité est importante
  2. Ces différents appâts en caoutchouc existent
  3. Choisir la bonne tête de jig
  4. Monter correctement les appâts en caoutchouc
  5. Bien diriger les appâts en caoutchouc

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.22″][et_pb_row _builder_version= »4.6.5″ width= »100% » custom_margin= »||| » custom_padding= »10px||| » use_custom_width= »on » custom_width_px= »960px »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »3.27.4″ ul_font_size= »18px » ul_line_height= »1.5em » header_font= »|700||||||| » header_2_font= »|600||||||| » header_2_text_color= »#1d5b97″ header_2_line_height= »1.3em » header_3_font= »|600||||||| » header_3_text_color= »#1d5b97″ header_2_letter_spacing_tablet= » » header_2_letter_spacing_phone= » » header_2_letter_spacing_last_edited= »on|phone »]

Dans le domaine des leurres artificiels, beaucoup de choses ont changé ces dernières années. Alors qu’auparavant, on pêchait surtout avec des leurres et des wobblers, les pêcheurs au lancer se tournent de plus en plus vers les poissons en caoutchouc ou les twisters. Ces appâts en plastique souple sont très populaires.

Cette forte demande n’est pas due au hasard. Tout d’abord, il convient de noter que ces appâts attrapent vraiment bien. Cela s’explique surtout par le fait qu’ils peuvent être manœuvrés au fond ou même sur le fond. Les sandres, en particulier, sont donc faciles à déjouer. De plus, ces appâts présentent des caractéristiques de premier ordre en termes de mouvement, par exemple parce que les queues des élastiques et des twisters vibrent fortement lorsqu’elles sont ramenées, ce qui stimule les poissons. D’autre part, il ne faut pas négliger la publicité des fabricants de matériel de pêche. En ce qui concerne les poissons élastiques et les jigheads, les fabricants font beaucoup de publicité.

Miser sur la qualité lors du choix des appâts

Le choix d’appâts artificiels en plastique souple que l’on trouve aujourd’hui dans les magasins de pêche est immense. Mais cela n’a pas que des avantages. Pour être précis, les différences entre les appâts sont énormes. Les pêcheurs devraient donc être très prudents et faire un choix ciblé.

En principe, on peut dire qu’il vaut la peine d’acheter de la qualité de marque. Les appâts de qualité supérieure provenant de fabricants renommés présentent de meilleures caractéristiques de mouvement dans l’eau et convainquent en outre par une plus longue durée de vie. Mais la question des plastifiants joue également un certain rôle. Les appâts en plastique souple sont de plus en plus critiqués parce qu’ils peuvent contenir des plastifiants toxiques. Ceux-ci mettent en danger les eaux et les pêcheurs eux-mêmes. Les substances toxiques peuvent par exemple aussi être absorbées par simple contact avec la peau. C’est pourquoi il est conseillé ici aussi de miser sur la qualité des marques. De nombreux poissons en caoutchouc et twisters bon marché présentent des concentrations particulièrement élevées de plastifiants.

Ces différents appâts en caoutchouc existent

Comme je l’ai dit, les appâts en caoutchouc existent dans toutes les couleurs, formes et tailles imaginables. De la couleur naturelle à la couleur fluo. Lors du choix de l’appât, il faut faire attention : Plus l’eau est claire, plus il vaut mieux choisir des couleurs naturelles. Et plus l’eau est trouble, plus il est préférable d’utiliser des appâts de couleur claire.

Shads

Ces leurres en caoutchouc sont encore les plus proches des vrais poissons fourrage. Ils attirent les poissons cibles grâce à leur forme allongée, leurs différentes couleurs et leur queue qui vacille. Sous l’effet du courant dans l’eau ou de la récupération de la ligne, cet appât en caoutchouc vacille de gauche à droite ou tourne. Cela crée des ondes de pression que les poissons captent avec leurs organes de la ligne latérale.

Meilleure Vente n° 1
FISHN PaddleOne 5 Pack - 8gr, leurre Souple de 10cm pour la pêche à la Pirouette à la Perche, au brochet, au Sandre et à la Truite (Salt + Pepper)
  • 🐟 Leurre souple ultra souple PaddleOne de FISHN pour la pêche au brochet, perche, sandre et truite
  • 🐟 Longueur: 10 cm, poids: 8 grammes
  • 🐟 Tête plombée assortie: 4/0, 3/0

No Action Shad

Ils ressemblent également beaucoup aux poissons naturels. Comme ces leurres en caoutchouc ne produisent pas ou peu de mouvements, ils sont utilisés de préférence pendant les saisons froides, lorsque les mouvements des proies sont effectivement réduits au minimum.

Meilleure Vente n° 1
#LMAB Finesse Filet 15 cm - No Action Shad Soft Leurre - pêche au brochet Perche Sandre Couleur Roach
  • Leurre de la marque LMAB de brochet : producteurs du "YPC" Youtube Predator Cup - par les pêcheurs pour les pêcheurs....
  • Poisson cible : appât idéal pour brochet, sandre et perche et basse dans la plus petite variante. Peut également...
  • Décoration : 8 couleurs avec une activité UV et des accents UV pour la pêche dans les eaux troubles et crépuscule ou...

Twister

Le twister est l’un des premiers appâts en caoutchouc. Les longues queues en plastique souple s’agitent frénétiquement lors de la récupération ou dans le courant, créant ainsi des ondes de choc. Ils sont très visibles et les perches les apprécient particulièrement.

Meilleure Vente n° 1
Relax DTT Double Queue Twister 10cm 10pcs Leurre Caoutchouc 100 Chartreuse Jaune
  • Relax DTT 4" - Poisson en caoutchouc Twister pour perche et sandre
  • Mélange de caoutchouc souple – 2 queues torsadées assurent une pression supplémentaire
  • Contenu : 10 appâts souples de Relax - Longueur : 10 cm - Fabriqué aux États-Unis - Leurre de qualité supérieure et...

-> En savoir plus sur la pêche avec un twister ici

Twister à queue plate

Cet appât en caoutchouc réunit différents modèles. D’une part, le twister normal tel qu’il vient d’être décrit et, d’autre part, la palette d’un shad à l’extrémité de la queue.

Twisterangeln Twister pour la pêche à la perche par exemple. Paul Lahrmann

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.22″][et_pb_row _builder_version= »4.6.5″ width= »100% » custom_margin= »||| » custom_padding= »10px||30px||false|false » use_custom_width= »on » custom_width_px= »960px »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »3.27.4″ link_line_height= »1.9em » ul_font_size= »18px » ul_line_height= »1.9em » ol_font_size= »18px » ol_line_height= »1.9em » header_font= »|600||||||| » header_text_color= »#1d5b97″ header_2_font= »|600||||||| » header_2_text_color= »#1d5b97″ header_2_line_height= »1.3em » header_3_font= »|600||||||| » header_3_text_color= »#1d5b97″ header_4_font= »|600||||||| » header_4_text_color= »#1d5b97″ header_2_letter_spacing_tablet= » » header_2_letter_spacing_phone= » » header_2_letter_spacing_last_edited= »on|phone »]

Choisir la bonne tête de jig pour son leurre artificiel

La tête de jig doit être parfaitement adaptée au poisson élastique ou au twister. Les carnassiers ne mordront que si la tête plombée est correctement dimensionnée.

Les appâts en plastique souple comme les élastiques ou les twisters ne peuvent pas être simplement accrochés à la ligne et lancés. Même si l’on accroche un hameçon triple avec un bas de ligne en acier, le succès risque de se faire attendre. La raison est simple dans ce cas : pour obtenir une distance de lancer suffisante, il faut un poids supplémentaire. De plus, l’appât doit couler rapidement sur le fond.

C’est pourquoi les appâts en plastique souple sont montés sur une tête de jig. Dans les magasins de pêche et les catalogues de pêche, on les trouve souvent sous le nom de jigheads. Mais que l’on utilise une tête de jig ou une tête de jig, cela ne fait aucune différence. En fin de compte, il s’agit d’un seul et même produit.

Sur cette tête, l’hameçon est moulé. Je vais vous présenter la turlutte à tête ronde et la turlutte d’Érié. La turlutte à tête ronde est une tête universelle. Grâce à sa faible résistance à l’air, elle peut être lancée à grande distance et peut être utilisée dans les eaux profondes et peu profondes. L’inconvénient de ces têtes est que l’appât en caoutchouc bascule sur le côté lorsqu’il touche le fond, ce qui peut salir l’hameçon.

Meilleure Vente n° 1
Realure Petites Têtes Jig Set 38 pièces/6 tailles Tranchantes Têtes Jig Hameçons avec billes de plomb rondes Têtes Jig pour leurres souples Vers rouges pour la pêche aux carnassiers 2g 3g 4g 6g 8g 10g
  • 🎣【Petits crochets pour têtes plombées】 Le lot comprend 38 pièces en 6 tailles, 10 pièces de 2 g/0,07 oz, 8...
  • 🎣【Hameçons de pêche à têtes plombées pointues】 La tête de pêche est en métal au plomb et l'hameçon est...
  • 🎣【Pour les appâts souples】Ce produit est disponible en plusieurs poids et peut être utilisé sur une variété...
Meilleure Vente n° 2
CRLLDPM 50 pièces Petites Têtes Jig Set Tranchantes Têtes Jig Hameçons avec Billes de Plomb Rondes Têtes Jig pour leurres Souples vers Rouges pour la pêche aux carnassiers
  • 🐟Le poids du mandrin de pêche est de 1 grammes, 50 pièces au total pour répondre à vos besoins.
  • 🐟La tête plombée est fabriquée en plomb, solide et tranchante, durable, anti-corrosion, réutilisable et peut...
  • 🐟Les hameçons Jig avec ardillons ronds offrent de meilleures possibilités de pêche et empêchent les poissons de...

L’Erie-Jig, quant à lui, a été spécialement conçu pour la pêche au fond. La forme plate de sa tête permet à l’appât en caoutchouc et à l’hameçon de se tenir debout dans l’eau. Il glisse presque à l’horizontale dans l’eau et produit un séduisant nuage de sable lorsqu’il est soulevé du fond.

L’adaptation à l’appât artificiel est importante

Les débutants sont souvent inquiets lorsqu’il s’agit d’acheter ces têtes plombées pour les leurres artificiels. La raison en est le choix : Les têtes plombées pour jigs sont proposées dans différentes tailles et formes. Un sentiment d’insécurité peut rapidement s’installer. Cependant, il ne faut pas se laisser décourager. Il est assez facile de savoir quelles têtes sont nécessaires.

Que l’on cherche des têtes de jig pour des poissons élastiques ou des twisters est en fait secondaire. La manière la plus simple de choisir est de tenir l’appât et la tête de jig côte à côte. L’hameçon ou la pointe de l’hameçon doit dépasser de l’appât à peu près au milieu. Il s’agit du corps massif ou de la partie avant du leurre. Si une tête de turlutte est trop petite, l’hameçon se trouve trop en avant, ce qui peut empêcher le poisson d’être hameçonné et de s’échapper lors d’une touche. Il n’est pas rare que les jig heads soient trop grandes.

En ce qui concerne la forme de la tête, il existe deux variantes au choix. D’une part, il y a les têtes plombées rondes. Il s’agit là de la variante classique. Certains fabricants proposent des jigheads avec une tête biseautée. Celle-ci se pose différemment sur le fond de l’eau : L’extrémité arrière du leurre se redresse, ce qui devrait améliorer la réussite de l’amorçage. De plus, les accrochages sont moins fréquents. Le choix final est toutefois une affaire de goût personnel. En principe, les deux variantes sont efficaces.

Toujours acheter une tête de jig en stock

Les débutants qui n’ont pas encore souvent pêché avec des appâts en plastique souple sont généralement prudents et ne veulent pas dépenser trop d’argent dans les appâts. Il est toutefois conseillé de ne pas acheter les têtes de jig individuellement, mais de les acheter par set et, de préférence, dans différentes tailles. L’expérience montre qu’elles se déchirent assez souvent en raison d’accrochages. Il est donc inévitable d’en avoir un certain stock. Sinon, on risque de se retrouver rapidement à court d’appâts artificiels et de devoir passer à une autre méthode de pêche.

Par ailleurs, il est plus avantageux de ne jamais acheter une tête de jig à l’unité, mais plutôt un set. En effet, ces appâts artificiels sont tout simplement moins chers en set, du moins si l’on calcule par rapport à l’appât individuel. Si l’on ne trouve pas d’assortiment bon marché dans le magasin de pêche local, il suffit de chercher en ligne. Les magasins de pêche en ligne proposant un grand choix et des prix bas dans le domaine des appâts artificiels pour la pêche au lancer ne manquent pas.

Gummiköder Köpfe Jigs

Les appâts en caoutchouc à gauche ont été montés sur ce que l’on appelle un Erie-Jig. Paul Lahrmann

Le montage d’un appât en caoutchouc sur un jig à tête plombée se fait en trois étapes

  1. Tenir l’hameçon à côté de l’appât et regarder où la branche de l’hameçon doit quitter le dos. Marquer cet endroit avec une piqûre pour faciliter le remontage ultérieur sans erreur.
  2. Enfoncez la pointe de l’hameçon au milieu de l’avant de l’appât en caoutchouc. L’intérieur de la cuisse de l’hameçon est dirigé vers le dos de l’appât.
  3. Pousser le poisson élastique lentement, au centre et de manière régulière sur l’hameçon. Lorsque la pointe de l’hameçon est presque arrivée sous le point marqué dans le dos, amener lentement la pointe ici et la faire passer par le point marqué vers l’extérieur.

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »3.27.4″ link_line_height= »1.9em » ul_font_size= »18px » ul_line_height= »1.9em » ol_font_size= »18px » ol_line_height= »1.9em » header_font= »|600||||||| » header_text_color= »#1d5b97″ header_2_font= »|600||||||| » header_2_text_color= »#1d5b97″ header_2_line_height= »1.3em » header_3_font= »|600||||||| » header_3_text_color= »#1d5b97″ header_4_font= »|600||||||| » header_4_text_color= »#1d5b97″ header_2_letter_spacing_tablet= » » header_2_letter_spacing_phone= » » header_2_letter_spacing_last_edited= »on|phone »]

Bien manier les poissons élastiques pour mieux les attraper

Par ailleurs, il ne faut pas surestimer l’importance de l’appât proprement dit. Même le meilleur leurre en plastique souple n’attrapera pas s’il n’est pas correctement manié. C’est précisément un point sur lequel de nombreux pêcheurs de carnassiers doivent s’entraîner. Les novices manient souvent les appâts de manière totalement erronée, c’est pourquoi il n’est pas surprenant que les carnassiers ne se laissent pas prendre.

Il est donc conseillé de s’intéresser de près au maniement des appâts et de toujours pêcher à vue avant d’utiliser des appâts artificiels, afin d’apprendre leur comportement de nage dans l’eau. Ce n’est que lorsque l’on connaît précisément ce comportement que l’on est en mesure de guider l’appât de manière optimale et d’obtenir ainsi les meilleures chances de capture.

Les poissons en caoutchouc peuvent être maniés de différentes manières. Le problème est qu’un grand nombre de ces possibilités n’aboutissent pas. Pour que les carnassiers prennent l’appât, il faut le manier avec précision. Ce n’est qu’en maîtrisant la technique que l’on peut réussir à pêcher et à attraper des poissons.

En fait, il existe plusieurs techniques. Il convient toutefois de noter qu’une technique est principalement utilisée. Cette technique de pêche est souvent appelée « méthode paresseuse », ce qui s’explique principalement par le fait que le pêcheur n’a pas grand-chose à faire. En fait, il s’agit simplement de ramener correctement l’appât.

Le leurre artificiel est d’abord lancé. Il ne faut pas commencer tout de suite à manœuvrer. Il faut plutôt laisser le poisson élastique descendre jusqu’au fond de l’eau. En maintenant la ligne légèrement tendue après le contact avec l’eau, on peut sentir exactement quand l’appât est arrivé au fond. C’est à ce moment-là qu’il faut l’enfiler. Selon le moulinet de pêche et sa démultiplication, on effectue environ deux à trois rotations. Ceux-ci doivent être relativement rapides pour que l’appât accélère correctement et soit ainsi soulevé. Après la manivelle, il faut attendre une bonne seconde à une seconde et demie avant de relancer. Cette technique permet de faire danser les poissons en caoutchouc (et bien sûr aussi d’autres appâts en plastique souple, comme par exemple les twisters) sur le fond de l’eau. Important : la ligne doit être tendue à tout moment afin de pouvoir détecter immédiatement les touches.

Les poissons en caoutchouc exigent un coup d’envoi immédiat

Les sandres en particulier aiment saisir l’appât pendant la phase de descente. C’est précisément à ce moment que le pêcheur a le moins de contact avec l’appât. La règle est donc la suivante : dès que l’on sent une résistance (même si l’on soupçonne un léger accrochage), il faut toujours frapper ou lancer un coup d’hameçon. C’est la seule façon de s’assurer que les carnassiers sont immédiatement happés. Attendre, c’est perdre le poisson.

Si des brochets se trouvent dans l’eau, il faut absolument monter un bas de ligne en acier. Le bas de ligne en acier peut être largement dimensionné, car il n’a que peu d’influence sur les propriétés de flottaison ou le comportement du leurre sous l’eau.

Si l’on utilise un gros appât, il est conseillé de le compléter par ce que l’on appelle un « Angstdrilling ». Il s’agit d’un hameçon supplémentaire ou d’un hameçon triple qui est fixé à l’extrémité arrière de l’appât avec un petit bas de ligne en acier. Si le poisson n’attrape pas correctement le jighead, il peut toujours être attrapé avec l’hameçon supplémentaire.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]