Comment pêcher avec succès avec un spinner

Bien que l’on n’utilise pas le terme de pêche au lancer pour rien, il est relativement rare que les pêcheurs utilisent l’appât correspondant, à savoir le spinner. La plupart du temps, ils utilisent des poissons-caoutchouc et des wobblers, ce qui est vraiment dommage. En effet, le spinner est un leurre artificiel qui a de quoi séduire de nombreux carnassiers.

Si vous pêchez régulièrement au lancer et que vous ne gardez pas un seul spinner dans votre boîte à appâts, vous devriez y remédier au plus vite. Il est toujours bon d’avoir sur soi quelques petits et grands spinnerbaits. Après tout, de nombreux prédateurs peuvent être traqués avec ces appâts.

Il n’y a pas que la pêche à la truite.

Si tant de pêcheurs au lancer renoncent à ce leurre classique, c’est souvent parce qu’il est trop souvent associé au thème de la pêche à la truite. De nombreux pêcheurs ne connaissent que le « spinner » de la truite. Il s’agit d’un spinner relativement petit qui est surtout utilisé pour attraper les grosses truites arc-en-ciel et les truites fario. Cet appât est particulièrement utile dans les eaux de pêche où les poissons sont naturellement présents, comme les grands lacs, les rivières et les ruisseaux.

Il ne s’agit toutefois pas d’un appât destiné exclusivement à la pêche de la truite. D’autres carnassiers peuvent également être déjoués. Le brochet et la perche, en particulier, ne résistent souvent pas à ce leurre artificiel. Si l’on connaît les bons endroits du cours d’eau et que l’on maîtrise le maniement de l’appât, on peut même attraper des sandres. Par conséquent, rien ne s’oppose à ce que vous pêchiez occasionnellement avec un spinnerbait. En fait, tous les principaux carnassiers présents dans nos eaux sont couverts.

Meilleure Vente n° 1
FISHN Black Spinner 14.5gr, 4.8cm - Le Spinner Ultime pour la pêche au brochet, Saumon, Sandre, Truite, Perche (Flash Red)
  • Le design à lame permet des rotations rapides du spinner
  • Le design de la lame convexe/concave crée une forte onde de pression dans l'eau, ce qui permet au spinner d'être...
  • Smoking Gun Blade Design rend les prédateurs fous
Meilleure Vente n° 2
Mepp s Lusox Spinner avec pompon Argent #321,0 g, 1 pièce
  • cuillere speciale brochet
  • Palette trifacée
  • Vibrations puissantes par activer le reflexe d'attaque du brochet
Meilleure Vente n° 3

Comment fonctionne un spinner ?

Les spinners existent en différentes versions, compositions et types. Voici une petite digression à ce sujet.

Composition

Un spinner se compose en principe d’un axe en fil métallique sur lequel est enfilé un corps en plomb ou en laiton. Devant est montée une lame métallique qui tourne autour de l’axe dans l’eau. Un hameçon triple termine l’appât.

Effet

Lors de la récupération, la feuille métallique en rotation génère des ondes de pression extrêmes dans l’eau qui frappent ensuite les organes de la ligne latérale des poissons. La lumière incidente se reflète également sur la feuille métallique et attire davantage l’attention.

Types

Il existe des corps en une ou plusieurs parties. Les corps en plusieurs parties sont censés mieux imiter les vrais poissons. Ils se composent de deux ou trois membres reliés entre eux par des anneaux en fil métallique. Dans l’eau, ils ont un comportement plus calme que les corps en une seule pièce.

Appareil

Pour la pêche au spinner, il est conseillé d’utiliser des cannes à lancer avec une bonne action de pointe. Le scion peut toutefois être un peu plus dur en raison de la contre-pression exercée dans l’eau.
Pour la truite et la perche : canne 2 – 2,40m / poids de lancer 5 – 25g / ligne 4 – 6 kg de capacité de charge (donc 0,18 – 0,25mm) / moulinet stationnaire taille 20.
Pour les gros carnassiers comme le brochet et le sandre : canne 2,70 – 3m / poids de lancer 40 – 80g / ligne 7 – 10kg de charge (donc monofilament 0,30 – 0,38mm ou tresse 0,14 – 0,17mm) / moulinet stationnaire taille 30 ou 40

Bas de ligne

Dans les eaux où l’on peut s’attendre à la présence de brochets, tu dois absolument monter un bas de ligne en acier pour la pêche au spinnerbait. Avec un émerillon légèrement rotatif ou un émerillon pour la pêche au sbirolino.

Stahlvorfach Spinnfischen
Un bas de ligne en acier devrait être utilisé pour la pêche au lancer lorsque des brochets sont attendus. Ci-dessous, un émerillon pour sbirolino. © Paul Lahrmann

Types

Là aussi, le choix est immense. L’important est : gros spinners, gros poissons. Petits spinners, petits poissons. Des couleurs sombres pour des eaux claires, des couleurs vives pour des eaux troubles.

Feuilles

Feuille française : forme ovale, bonnes propriétés de rotation dès la plus légère traction, pour les eaux stagnantes et courantes.
Feuilles spi allongées et pointues : eaux à fort courant, ne tournent qu’en cas de guidage rapide.

Formes

Spinners à tête plombée : ont un poids de plomb fixe monté sur l’axe du fil devant la lame du spinner et conviennent surtout pour une présentation de l’appât très profonde et proche du fond, ce qui est important pour la pêche du sandre. L’avantage de la tête plombée est que la lame du spinner continue de tourner même lorsque le spinning est arrêté.
Tandem spinner : deux lames de spinner, la lame avant est généralement plus petite, particulièrement beaucoup d’ondes de pression, très bon dans les eaux troubles, fonctionne à plat et est particulièrement adapté aux eaux peu profondes.

Streamer
Ce streamer est également une sorte de spinner. Une hélice rotative est montée sur la tête. Paul Lahrmann

Bien manier le spinner à la pêche

Lors de la pêche au lancer, le succès dépend en grande partie de la qualité de la conduite de l’appât. En principe, il n’est pas difficile de manier le spinner. L’art consiste à le guider de manière à ce que la lame du spinner se mette en rotation. Lorsqu’elle tourne autour du corps du leurre, elle génère une onde de choc, un bruit et une réflexion de la lumière sur la lame en rotation. C’est une combinaison à laquelle de nombreux prédateurs ne peuvent pas résister.

La lame ne tourne que lorsque l’appât est en mouvement. Il est donc inhabituel de faire des arrêts. En fait, il s’agit simplement de ramener l’appât à la bonne vitesse. Grâce à son poids élevé, il peut être lancé avec précision et surtout à grande distance. De grandes surfaces d’eau peuvent être pêchées rapidement et donc efficacement. Si le brochet ou la truite ne mordent pas, il faut changer d’appât en modifiant la taille de l’appât et la couleur de la feuille de spinner.

En raison du poids élevé du lancer, il faut une canne à lancer qui résiste à la charge. De plus, il faut pêcher avec une ligne aussi solide que possible. Une ligne tressée avec une grande capacité de charge est recommandée. Il ne faut pas sous-estimer la force qui se produit lors du lancer : Au niveau du nœud, la ligne peut être brisée assez rapidement. Il est donc important d’utiliser une ligne solide ou de lancer doucement. Si des brochets se trouvent dans l’eau, il faut en outre toujours pêcher avec un bas de ligne en acier.