De nombreux appâts peuvent déjouer le rotengle

Le rotengle n’est pas forcément un poisson que tous les pêcheurs recherchent. Cependant, il arrive que des pêcheurs ciblent ce poisson. Les rotengles sont très appréciés pour la pêche à la mouche, mais de nombreux pêcheurs doivent admettre qu’il n’est pas si facile de cibler ce poisson.

En fait, il n’est pas difficile d’attraper ce poisson. Il n’y a pas grand-chose à faire, que ce soit au niveau du montage ou de l’appât. La présentation de l’appât peut se faire sur le fond, en parlant de plomb de fond. Mais la pêche classique au posé est également possible sans problème. Il n’y a pas non plus beaucoup d’erreurs à faire dans le choix de l’appât.

Le rotengle se nourrit de nombreux appâts

Pour l’appât de pêche, on a presque le choix. Les rotengles ne sont pas très difficiles. Il s’agit d’un poisson typiquement pacifique qui peut être déjoué avec un large éventail d’aliments de pêche. Le meilleur choix d’appâts pour le rotengle dépend toujours de l’eau et de l’offre d’appâts à laquelle le pêcheur a accès à un moment donné.

Meilleure Vente n° 1
Lot de 125 faux asticots en plastique souple - Appâts de pêche - 5 couleurs luminescentes
  • ★ Non toxique et sûr : fabriqué en plastique non toxique de haute qualité, non toxique, odeur agréable, attire...
  • ★ Appât asticot factice qui agit comme une créature vivante dans l'eau, peut attirer plus de poissons vers l'appât
  • ★ Poids léger, petite taille, facile à utiliser

L’un des meilleurs appâts est encore le ver de terre. Peu importe qu’il s’agisse d’un ver de terre, d’un ver rouge ou d’un ver de fumier. Le ver de pêche classique est un bon appât pour les rotengles. Les poissons pacifiques n’ont aucune difficulté à absorber cette nourriture. Il en va de même pour les asticots, qui sont également très appréciés. Si l’on n’a pas ces appâts sous la main, le mieux est de se rabattre sur du pain ou de la pâte. Des appâts plus élaborés ou plus chers, que l’on ne trouve pas dans tous les magasins de pêche (par exemple des larves de moustiques), conviennent également, mais il faut se demander si cela en vaut la peine.

Pêcher le rotengle comme poisson d’appât

Les rotengles sont justement capturés pour être utilisés comme poissons d’appât. La plupart des pêcheurs de carnassiers ne sont pas forcément des experts en matière de pêche à la mouche et ne disposent pas forcément d’un équipement de pêche adapté ou très professionnel. Dans ces cas-là, il faut des montages simples et des appâts bon marché qui permettent d’atteindre rapidement l’objectif.

Heureusement, il est effectivement possible de pêcher de cette manière. Dans de tels cas, il est préférable de recourir à un montage très simple. La pose doit être extrêmement légère – il n’est même pas nécessaire de la plomber. De petits hameçons (la taille d’hameçon 14 est souvent utilisée) avec un seul asticot (des asticots bon marché suffisent) sont généralement suffisants. Il est important d’alimenter légèrement : quelques asticots ainsi qu’un nuage de nourriture attirent les petits poissons blancs. Dès que l’on présente l’appât, il ne faut pas longtemps pour que l’appât soit avalé. Il n’est pas nécessaire de frapper fort. Dès que la pose se redresse, il suffit de soulever la canne ou le montage hors de l’eau : la plupart du temps, les poissons appâts sont alors accrochés tout à l’avant et se laissent ainsi facilement décrocher.