Plus de flexibilité pour la pêche à la mouche grâce à la tête de tir

Lorsqu’il s’agit de choisir une ligne de pêche, on a l’embarras du choix en matière de pêche à la mouche. De nos jours, il existe d’innombrables soies de pêche à la mouche proposées par plusieurs fabricants. La plupart des pêcheurs à la mouche optent toutefois pour des soies WF ou DT. Il est relativement rare que d’autres soies soient utilisées. Les novices, en particulier, sont extrêmement prudents.

Pourtant, cela peut valoir la peine d’expérimenter un peu. C’est particulièrement vrai pour la pêche avec ce que l’on appelle des têtes de ligne. La plupart des novices diront qu’ils ont déjà entendu parler de la tête de ligne, mais qu’ils ne savent pas exactement ce qui se cache derrière ce système et comment le pêcher sur une canne à mouche.

Comment fonctionne la tête de ligne de tir

En fait, il n’est pas difficile de comprendre le fonctionnement. Les têtes de mouche sont des lignes de mouche raccourcies qui ont un poids relativement élevé. En fait, il suffit de choisir une soie plus épaisse d’une ou même de quelques catégories. Ainsi, la canne se charge relativement vite lors du lancer. Pour éviter que la canne ne se casse et pour réduire le poids du lancer ou le poids propre de la ligne, on la raccourcit. En principe, on pêche avec une courte longueur de soie surdimensionnée. On peut ainsi obtenir une bonne charge de la canne avec un court morceau de soie. Comme la tête de la ligne est reliée à ce que l’on appelle la running line et que celle-ci présente un poids relativement faible, il est possible d’obtenir des distances de lancer énormes.

Par rapport à une ligne DT ou WF, la tête de ligne est nettement plus courte. La longueur qu’elle doit avoir dépend de la canne utilisée. Parfois, les bouts de ligne ne font que quelques mètres de long et se transforment ensuite en runningline grâce à un raccord en boucle.

Meilleure Vente n° 1
Tête de Ligne en Aluminium, XiXiRan 4 lignes Tête Coupe Bordure Universel, Tête de Coupe-Herbe en Aluminium, Tête Faucheuse, Tete Debroussailleuse, pour jardin, pelouse, patio
  • 1.【Matériaux de Haute Qualité】 Notre tête de coupe est en aluminium massif pour assurer une longue durée de vie....
  • 2.【Tête Faucheuse】 La vibration est faible, faible bruit, portez bien et durable. Pas de bruit à d'autres...
  • 3.【Facile à Installer】 Installation facile et pratique à utiliser, utilisez l'enfilage automatique pour régler...
Meilleure Vente n° 2
Fil de Peche Carpe Tresse Nylon Tête de Ligne Transparent Ultra Resistant monofilament (Shock Leader, 50m - 60/100-16kg)
  • Le Shock Leader est un nylon très solide conçu pour effectuer des tête de ligne résistants.
  • Ses caractéristiques techniques sont: faible mémoire, forte résistance à l'abrasion et à la traction, souple et...
  • Un shock leader (ou tête de ligne) est fortement recommandé pour lancer à longue distance ou pour pêcher proche...

L’avantage essentiel d’une telle ligne de pêche a déjà été mentionné : Avec peu de fil, on obtient une forte charge. Il est donc possible de faire tirer la ligne relativement tôt et d’obtenir ainsi des distances de lancer correctes, même s’il n’y a que peu d’espace pour le backswing. En outre, il est possible d’atteindre une plus grande distance qu’avec une ligne de mouche conventionnelle, car la runningline est légère et le système de ligne peut mieux tirer.

Il ne faut toutefois pas surestimer l’avantage de la distance. Il s’agit essentiellement de pouvoir pêcher plus facilement dans un espace restreint ou tout simplement de faire moins de lancers à vide. En outre, le vent facilite les choses : les lignes à la fois longues et continues sont plus vulnérables en raison de leur poids plus faible.

Acheter des têtes de ligne ou les fabriquer soi-même ?

Les premiers pêcheurs à la mouche qui ont utilisé des têtes de shoot n’ont pas pu recourir à des produits commerciaux. En effet, ils achetaient des lignes de mouche plus fortes et les raccourcissaient ou les coupaient en conséquence pour les relier à une running line. Cette approche est considérée comme relativement intéressante, surtout en termes de coûts, car il est parfois possible de réutiliser des lignes plus anciennes. En même temps, il est possible d’adapter exactement le poids de la ligne à sa propre canne. Toutefois, cela nécessite un certain temps d’essai.

Certains pêcheurs ne souhaitent pas faire cet effort et préfèrent donc acheter des lignes prêtes à l’emploi. Cela est également possible, mais le choix doit être très ciblé. Il est clairement avantageux de pouvoir lancer une telle soie à l’essai chez le revendeur. Important : il faut absolument emporter sa propre canne à mouche, car c’est le seul moyen de faire un test concluant.