Alimentation ciblée à l’aide d’une canne à lancer pendant la pêche

Tube de lancer pour bouillettes et autres appâts

La canne à lancer est la meilleure solution lorsqu’il faut parcourir une grande distance pour nourrir les poissons. Contrairement au pistolet, elle permet de lancer l’appât en grande quantité et avec précision sur le lieu d’alimentation. Les tubes à lancer sont principalement utilisés par les carpistes pour placer diverses charges de bouillettes près de l’appât.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le grand avantage d’un tube de lancer est qu’il permet de lancer de grandes quantités d’aliments attractifs à un endroit précis. Cependant, le lancer avec une canne demande un peu d’entraînement – les débutants, en particulier, lancent souvent à côté au début. Par « raté », on n’entend pas qu’ils passent à côté, mais qu’ils ne parviennent pas à atteindre une distance suffisante ou qu’ils dépassent la cible.

Le fonctionnement ou la technique de lancer est relativement simple. Le tube rempli de l’appât est placé au-dessus de l’épaule avec l’avant-bras plié (la main qui lance se trouve à environ 20 à 30 cm au-dessus de l’épaule). L’extrémité inférieure du tube, c’est-à-dire l’extrémité droite, se trouve à un angle d’environ 45 degrés par rapport au sol ou à la droite de l’engin. Ensuite, on accélère l’avant-bras vers l’avant et on s’arrête juste avant que le bras ne soit complètement tendu – la main qui lance se trouve alors à peu près à hauteur des yeux ou légèrement au-dessus. L’accélération fait sortir l’appât de l’ouverture supérieure et, grâce à la courbure du tube, il s’envole vers l’avant en formant un bel arc.

Meilleure Vente n° 1
Sougayilang, canne à pêche télescopique avec moulinet d’enfant pour la pêche à la truite d’eau douce en voyage , bleu
  • La pêche en compagnie des enfants est une excellente activité de plein air en famille. Afin de permettre à plus...
  • La canne à pêche Sougayilang est fabriquée en fibre de carbone mélangée à de la fibre de verre. Elle a donc une...
  • Ce moulinet a une poignée interchangeable droite/gauche ; roulements à billes 2 + 1, ratio : 5,2 : 1 La canne...
Meilleure Vente n° 2
SandKing Kit de Canne à pêche, Canne à pêche télescopique et Moulinet avec Moulinet, appâts bioniques, hameçons et Porte-Badge, Ensemble de matériel de pêche pour Adultes débutants en Eau Douce salée
  • 【Kit de cannes à pêche au meilleur rapport qualité-prix】 : combo complet comprenant tout dans un sac de transport...
  • 【Canne à pêche télescopique】: Canne à pêche pliable d'une longueur maximale de 7 pieds et ultra-compacte à...
  • 【Moulinet de canne à rotation 4000A】 : La poignée est confortable et antidérapante, peut être échangée à...

Construire soi-même un tube de lancement

Construire soi-même une canne à lancer de style Cobra est relativement simple. Dans cet article, vous pouvez lire comment construire ou fabriquer vous-même une canne à lancer.

Il est facile de construire soi-même une canne à lancer (que les carpistes appellent aussi – Throwing Stick – ou – Cobra -) pour alimenter les appâts comme les bouillettes ou les boules de pâte. Dans ce petit guide, vous apprendrez comment construire vous-même une canne à lancer – il ne s’agit toutefois pas d’un guide concret « étape par étape » mais plutôt d’une sorte de guide. Nous déclinons toute responsabilité quant à l’exactitude des instructions et à la fonctionnalité du tuyau d’arrosage, ainsi qu’aux dommages qui pourraient résulter de la construction.

Le plus simple est d’utiliser un modèle disponible dans le commerce comme modèle. Toutefois, il est également possible de concevoir le tuyau entièrement selon ses propres idées, par exemple en le surdimensionnant quelque peu.

Tout d’abord, il faut un tube qui serve d’ébauche. Les tuyaux en PVC utilisés pour la pose de conduites d’eau sont particulièrement adaptés. Ces tuyaux sont disponibles à partir de quelques euros dans les magasins de bricolage. Selon le type d’appât ou plutôt d’attractif à lancer, le tube doit avoir un diamètre intérieur d’environ 4 à 7 cm.

Étape par étape pour obtenir un tube de lancer fait maison

La première étape consiste à scier le tube à une longueur d’environ 50 cm. Après avoir éliminé les bavures à l’aide d’une lime, le tube doit être plié. Sans cette courbure, le lancer ne serait pas aussi précis. Pour pouvoir plier le tube, il faut le chauffer, de préférence avec un sèche-cheveux (les vrais hommes utilisent aussi volontiers le bec Bunsen – mais le sèche-cheveux est le meilleur choix). Le pliage est d’ailleurs la partie la plus difficile de tout le processus de transformation – si le plastique n’est pas chauffé de manière homogène, il est difficile de créer une courbure régulière, s’il est trop chaud, des plis ou même des trous peuvent apparaître dans le pire des cas.

Dans tous les cas, il est préférable de travailler à l’extérieur, car les vapeurs qui se dégagent sont probablement tout sauf bénéfiques pour la santé. Pour mieux maîtriser la courbure, on peut aussi plier le tuyau autour d’un objet, par exemple un seau ou un pot de fleurs. De nombreux pêcheurs à la ligne et rois du bricolage remplissent entièrement le tuyau de sable de quartz avant de le cintrer, car cela permet soi-disant d’obtenir un cintrage ou une courbure plus régulière et d’éviter les plis. Toutefois, les deux extrémités du tube doivent alors être bien fermées.

Si le cintrage a réussi, il faut fermer le fond du tube pour éviter que l’appât ne passe à travers. Tandis que le professionnel découpe une plaque de fond en plastique et la colle et/ou la visse, le débutant utilise du ruban adhésif, du liège ou d’autres matériaux.

Pour que les aliments de grande taille puissent s’échapper sans problème lors du lancer, l’extrémité supérieure doit être ouverte vers l’avant, ce que l’on peut réaliser au mieux avec une scie à métaux ou une scie à rondelle. Il ne faut pas non plus oublier d’enlever les bavures. Vous pouvez ensuite essayer votre nouvelle canne et faire vos premiers lancers d’essai.