Utiliser correctement un bas de ligne en acier pour la pêche

Certains prédateurs peuvent mettre à mal une ligne de pêche. C’est particulièrement vrai pour le brochet, connu pour ses dents acérées. Il n’a aucun mal à couper les lignes monofilament ou tressées, ce qui peut vite transformer le combat en un jeu de hasard, du moins si le pêcheur n’a pas pris de précautions et a installé un bas de ligne en acier.

Même si l’on ne pêche pas aussi le brochet, il ne faut pas renoncer à cette protection. C’est du moins le cas lorsque des brochets se trouvent dans les eaux de pêche. En effet, ce n’est pas parce que l’on pêche le sandre de manière ciblée que les brochets ne mordent pas. Lors de la pêche au sandre, il est déjà arrivé plusieurs fois que des brochets prennent l’appât et qu’ils abandonnent en cours de combat, car ils n’ont pas de temps à perdre avec la ligne. Cela n’est bon ni pour le pêcheur, ni pour le poisson. Il faut donc absolument sécuriser le montage avec un bas de ligne en acier.

Adapter les bas de ligne en acier au montage

La longueur idéale fait souvent l’objet de débats. Certains pêcheurs utilisent des bas de ligne très courts, d’autres des bas de ligne très longs. La meilleure décision à prendre dépend de plusieurs facteurs. En principe, il est conseillé d’opter pour les modèles longs. Il faut absolument que ce soit 30 centimètres, 50 centimètres ne font pas de mal non plus. Des bas de ligne plus longs ne sont toutefois pas nécessaires. L’esox n’est pas si sauvage et dangereux et les longs bas de ligne posent un problème : ils sont lourds et peuvent fortement influencer les appâts, surtout pour la pêche au lancer. Le guidage de l’appât peut être considérablement compliqué, en particulier pour les wobblers. Il se peut que l’appât artificiel soit complètement de travers dans l’eau, car il est tiré vers le bas par le lourd bas de ligne.

Meilleure Vente n° 1
Lot de 40 bas de ligne en acier pour brochet - 4 tailles - En acier inoxydable - Avec émerillon et mousqueton - Bas de ligne en acier noir - Pour la pêche au lancer - Pour la pêche à la ligne, pour
  • Différentes tailles : le kit contient 40 fonds de ligne de pêche en acier inoxydable, il est léger. 4 tailles...
  • Matériau durable : notre ligne d'échelle est fabriquée en acier inoxydable revêtu de carbone durable, flexible et...
  • Bouton rotatif à haute résistance : les boutons pression et les émerillons de pêche sont en acier inoxydable avec...
Meilleure Vente n° 2
Bas de Ligne en Acier,Pêche au Ligne en Acier Inoxydable,Ligne de Pêche Anti Morsure,Acier Ligne de Leader de Pêche,Bas de Ligne de Pêche,Fil de Pêche en Acier Inoxydable,Connexion Pêche Crochet
  • 【Différentes tailles】La ligne de pêche en fluorocarbone a trois longueurs:10 pièces de 10cm,10 pièces de 20cm,10...
  • 【Matériel】Notre ligne d'échelle de pêche est en fil d'acier inoxydable,suffisamment flexible et solide.Avec une...
  • 【Conception parfaite】Cette ceinture de pêche est composée de boutons-pression pivotants,convient à tous ceux qui...

Comment fabriquer soi-même son bas de ligne en acier

Maintenant, il y a quelques pêcheurs qui ont une usure comparativement élevée des bas de ligne en acier. Selon les eaux, les accrochages peuvent être relativement nombreux, ce qui coûte entre autres le bas de ligne en acier ou même la tige du spinning. Dans de tels cas, il est conseillé de choisir une ligne principale plus solide et de vérifier ses nœuds : De nombreux accrocs peuvent alors être mieux résolus.

Les coûts proprement dits devraient toutefois rester raisonnables, même en cas de besoin important. Après tout, les bas de ligne peuvent être achetés à un prix relativement bas dans n’importe quel bon magasin de pêche. De bons modèles sont déjà disponibles pour peu d’argent. Si les prix sont trop élevés, il faut chercher sur le web des boutiques en ligne correspondantes. Il existe aujourd’hui de nombreuses boutiques en ligne qui proposent des accessoires de pêche à bas prix.

Sinon, il est possible de fabriquer soi-même des bas de ligne en acier. La fabrication maison est relativement simple. Il suffit en fait d’un long câble ou d’une ligne en acier, de douilles correspondantes et, le cas échéant, d’émerillons. La corde est coupée à la longueur souhaitée, puis on forme une boucle que l’on fixe avec l’œillet. Pour ces deux étapes de travail, on a besoin d’une pince coupante et d’une pince à œillet ou d’une pince de serrage.

C’est à chaque pêcheur de décider si l’effort en vaut la peine. Il ne faut pas sous-estimer les coûts d’investissement pour les outils. Les avantages ne résident donc pas tant dans l’économie de coûts que dans le fait de pouvoir fabriquer soi-même des bas de ligne de la longueur souhaitée.