Comment bien pêcher au lac à truites

Große Forellen sind auch am Forellenpuff nicht leicht zu fangen. Wer gute Köder mit der richtigen Angelmethode präsentiert, fängt eindeutig besser.

Comment bien pêcher au lac à truites

Forellenteich mit Anglern
  1. Magazine
  2. »
  3. Pêche
  4. »
  5. Pêche à la truite
  6. »
  7. Comment bien pêcher au lac à truites

Les pêcheurs qui tentent leur chance dans les étangs à truites et les lacs à truites sont souvent accusés d’avoir besoin d’une expérience de pêche ou d’un succès de pêche. C’est souvent le cas : ceux qui n’ont pas réussi à prendre de poissons à plusieurs reprises dans des eaux de pêche difficiles se rendent éventuellement dans un étang à truites. Comme il y a beaucoup de truites et qu’elles ont peu d’expérience, elles sont faciles à déjouer.

La pêche dans ces eaux à truites a sa propre réputation. Certains pêcheurs qualifient délibérément ces eaux de « bordel à truites » pour exprimer leur opinion négative. D’autres pêcheurs, en revanche, aiment s’y rendre parce qu’ils y trouvent un grand plaisir à pêcher.

La pêche à la truite est facile

En règle générale, il n’est pas difficile de réussir à pêcher à la truite. Comme nous l’avons déjà mentionné, les pêcheurs sont confrontés à une bonne population et les poissons ne sont pas très expérimentés. Alors que les truites arc-en-ciel et les truites fario naturelles ou sauvages sont considérées comme extrêmement prudentes et évitent délibérément certains appâts bizarrement placés, les truites d’élevage les attaquent sans retenue. De plus, la densité de poissons dans ces eaux est généralement élevée, ce qui augmente encore les chances de capture.

Néanmoins, une partie de pêche dans un tel plan d’eau à truites n’est pas forcément synonyme de bonnes prises. Les choses peuvent aussi mal tourner dans un étang à truites. Plus d’un pêcheur l’a déjà constaté et est rentré chez lui en tailleur. Il convient toutefois de noter que ce sont plutôt les pêcheurs inexpérimentés qui ont cette malchance. Ceux qui connaissent leur métier n’ont en général aucune difficulté à faire mordre les truites.

Tout dépend des appâts

L’échec de certains pêcheurs de truites, même au lac à truites, peut avoir différentes raisons. La plupart du temps, c’est l’appât qui est mal choisi. On voit trop souvent des pêcheurs qui pêchent effectivement la truite avec du maïs. Il est bien sûr possible de réaliser quelques prises avec cet appât, mais c’est surtout parce que les poissons connaissent cet appât grâce à l’alimentation fréquente et qu’ils le prennent donc le cas échéant. Toutefois, il s’agit plutôt de petits spécimens. La truite est un poisson prédateur et préfère donc d’autres appâts.

Meilleure Vente n° 1
Berkley Powerbait Select Glitter Troutbait Pâte appât pour pêche à la truite - Multicolore (Chartreuse), 50 g
  • ✅ GARANTIE TOTALE : ce produit est garanti 2 ou 3 ans selon des instructions du fabricant.
  • ✅ EXPEDITION SECURISEE : l'expédition du produit est remise uniquement à des transporteurs de haute fiabilité et...
  • ✅ GRANDE MARQUE : ce produit fait partie d'une marque de haute qualité.
Meilleure Vente n° 2
Fjuka Lurebait - Brilliant Orange!
  • NOUVEAU LUREBAIT: appât de truite flottant malléable avec paillettes
  • PRÊT À L’EMPLOI: reste sur l’hameçon, résiste à l’eau et aux lancés
  • FLEXIBLE: formez vos propres leurres

Les bons appâts pour la truite sont l’asticot et le ver. L’asticot d’abeille / la larve de la fausse teigne ne devrait pas manquer lors de la visite du poulailler à truites. Un tel appât charnu attrape mieux que le maïs dans presque toutes les eaux et par tous les temps. En outre, il ne faut pas avoir l’idée de combiner différents appâts : L’effet d’attraction souvent souhaité ne se produit pas. Il est préférable de ne proposer qu’un seul appât et de ne pas choisir un hameçon surdimensionné afin d’augmenter les chances de capture.

Autres conseils pour la pêche à l’étang à truites

En ce qui concerne les grands spécimens, il convient de pêcher de manière très ciblée ou de tenir compte de plusieurs éléments. Ainsi, il faut notamment garder à l’esprit que les truites arc-en-ciel et les truites fario capitales n’ont pas atteint leur taille sans raison. Elles ont été particulièrement prudentes et ont souvent déjà fait connaissance avec un hameçon dont elles ont pu se libérer une fois de plus. Le maïs ou la pâte à truite ne suffisent généralement pas à tromper ces poissons. De même, les poses surdimensionnées qui génèrent une forte résistance lors de la prise de l’appât dissuadent immédiatement les poissons.

Les grosses truites doivent être déjouées avec des montages fins. Des appâts tels que le ver ou la larve de teigne de cire, fixés à un hameçon presque invisible, permettent par exemple d’attraper de grosses truites. Au final, il s’agit ici d’être créatif et de dire adieu aux montages simplistes pour la truite.