Comment fonctionne le jerken lors de la pêche aux appâts artificiels

Es ist nicht schwer, Köder zu Jerken. Klassische Jerkbaits sowie auch Softjerks kommen als Kunstköder in Frage. Wichtig ist eine geeignete Spinnrute.

Comment fonctionne le jerken lors de la pêche aux appâts artificiels

Jerkbait kurz vorm Auswerfen
  1. Magazine
  2. »
  3. Pêche
  4. »
  5. Pêche aux carnassiers
  6. »
  7. Comment fonctionne le jerken lors de la pêche aux appâts artificiels

La pêche au lancer ne se résume pas au choix de l’appât. En fin de compte, le meilleur wobbler ou poisson élastique ne sert à rien si on ne sait pas le manier correctement. Celui qui maîtrise une bonne conduite de l’appât aura plus de succès que les autres pêcheurs de carnassiers, même avec des appâts relativement simples.

Une forme de conduite de l’appât dans le domaine de la pêche au lancer est ce que l’on appelle le jerken. De nombreux pêcheurs ne savent pas exactement ce qui se cache derrière ce terme. C’est pourquoi nous vous expliquons ci-après ce que l’on entend par cette méthode de pêche et comment procéder au mieux lors de la manipulation des appâts pour carnassiers.

Le jerken n’est pas nouveau

Jerkbait kurz vorm Auswerfen
Les jerkbaits sont de bons appâts pour les carnassiers. © Veremeev | Canva

Pour commencer, mettons les choses au clair : Le jerk n’est pas une invention récente. En fait, certains pêcheurs au lancer utilisent déjà depuis des décennies des méthodes d’amorçage correspondantes. Ce terme vient plutôt d’Amérique et certains pêcheurs allemands l’ont adopté, à la grande confusion des autres pêcheurs.

Les « jerkbaits » sont utilisés. Il s’agit d’un terme qui est relativement extensible et qui n’a pas de définition précise. Selon le fabricant, le vendeur et le pêcheur, on entend différentes définitions. La plupart des pêcheurs ont établi qu’un jerkbait est un leurre artificiel comparable au wobbler. La seule différence est qu’il ne dispose pas d’une palette de plongée. D’autres pêcheurs affirment qu’il existe aussi des jerkbaits dotés d’une palette. En fin de compte, peu importe : ce qui compte, c’est d’utiliser de bons appâts dans les eaux de pêche et de déjouer les prédateurs comme la perche, le brochet et le sandre.

Meilleure Vente n° 1
Major Fish Medium Jerk Jerkbait 10 cm Leurre pour brochet, pêche au feu UV
  • Major Fish Leurre pour brochet, sandre et perche
  • Hameçon aiguisé japonais - Leurre pour brochet avec de grands yeux 3D - Guide facile de l'appât et taille universelle
  • Action : Slider - Coude - Longueur : 10 cm - Poids : 21 g - Leurre pour la pêche au brochet - Leurre d'aspect naturel
Meilleure Vente n° 2
Rapala X-Rap Jerkbait 06 Leurre de pêche (Or, Taille 2,5)
  • Le slashbait X-Rap pompage de l'adrénaline a une attitude Xtreme avec son action de fléchette agressive et agressive.
  • Profondeur : 9–2,4 m.
  • 125 oz.

D’ailleurs, il existe aussi ce qu’on appelle des softjerks. Ceux-ci ne sont même pas fabriqués en bois ou en plastique. Au lieu de cela, ils sont fabriqués en caoutchouc et font donc partie des appâts en plastique souple. La particularité de ces appâts réside dans le fait qu’ils n’ont pas d’action propre et qu’ils ne se déplacent pas très bien lorsqu’ils sont simplement ramenés. Le jerking consiste à utiliser le moulinet et la canne à pêche de manière à donner plus de vie aux appâts.

L’utilisation de la canne à lancer est importante

L’objectif final du jerken est de donner vie à l’appât artificiel en le faisant bouger par à-coups. Une secousse peut être initiée par le moulinet spinning (aussi bien avec le moulinet fixe qu’avec le moulinet baitcast). Mais le scion de la canne à pêche est encore mieux adapté, car il permet d’accélérer la ligne et donc l’appât. Il est également permis de frapper la pointe de la canne dans la ligne lâche : de légers coups peuvent accélérer considérablement l’appât.

Les mouvements saccadés exercés sur les appâts leur confèrent une action particulière. Il est possible d’imiter des poissons proies mourants ou blessés – c’est aussi la raison pour laquelle les carnassiers aiment tant mordre les jerkbaits. Important : les appâts doivent surtout se décrocher latéralement. Il n’est pas nécessaire de bouger la canne latéralement pour cela. Pour le jerking et le twitching (qui n’est rien d’autre qu’une variante spéciale du jerking), la canne peut être déplacée verticalement ou horizontalement afin de mettre l’appât en action.

Important : la canne à pêche doit être la plus compacte possible et ne pas dépasser les deux mètres. Ces cannes sont légères, ce qui rend la pêche plus agréable. Mais ce qui est encore plus important, c’est le fait de pouvoir abaisser la canne plus facilement et de contrôler l’appât avec précision. Avec des cannes à pêche de plus de 3 mètres, il serait comparativement difficile de pêcher. Il faudrait utiliser beaucoup plus de force et le contrôle ne serait pas aussi bon.

Articles similaires