Pêche à la mouche – Une méthode de pêche alternative, mais attractive

Vor allem junge Angler kennen das Pöddern gar nicht mehr. Dabei kann man mit dieser Angeltechnik auf einfachster Weise große Aale oder Heilbutt an Land ziehen.

Pêche à la mouche – Une méthode de pêche alternative, mais attractive

Angelwürmer zum Pöddern
  1. Magazine
  2. »
  3. Pêche
  4. »
  5. Pêche aux carnassiers
  6. »
  7. Pêche à la mouche – Une méthode de pêche alternative, mais attractive

Il y a de nombreux pêcheurs qui ne savent pas ce qui se cache derrière cette méthode de pêche. C’est pourquoi nous avons résumé les points les plus importants sur cette page. Le principe de la pêche à la bouée est très simple : il s’agit d’attraper des poissons comme l’anguille et le flétan à l’aide d’un fil de laine et d’un bouquet de vers, sans grand effort technique. Il n’y a pas d’hameçon, car les poissons s’accrochent avec leurs dents dans le fil de laine.

Appât et montage

L’appât utilisé est une pelote ou un paquet de vingt à trente vers de rosée. Lors de la confection de cette pelote, les vers sont joliment noués entre eux et, à l’aide d’une aiguille d’appât, un gros fil de laine est passé et repassé à travers la pelote. Certains pêcheurs ajoutent également un plomb de fond dans la pelote pour qu’elle descende plus rapidement.

Meilleure Vente n° 1
Meilleure Vente n° 2

Cette méthode fonctionne parce que l’anguille mord dans le fil de laine avec ses fines dents et peut ensuite être soulevée hors de l’eau. Certains pêcheurs utilisent également du fil de coton ou incorporent des parties de collants féminins dans la pelote. Au lieu d’une canne à pêche, le professionnel utilise un bâton de podcasting, par exemple une tige de bambou. Il est seulement important d’utiliser un fil de laine vraiment solide – le faisceau de vers ne doit pas se rompre. En outre, il faut toujours tirer rapidement les poissons vers la terre ferme, car ils peuvent se libérer rapidement grâce à leurs mouvements saccadés.

Où et comment faire de la pêche à la mouche

En principe, la pêche à la cuillère peut être intéressante partout où il y a des anguilles. Il faut toutefois qu’il y ait au moins un léger courant et que l’appât puisse toucher le fond. Cette méthode est particulièrement adaptée aux fossés et aux zones alluviales, mais certains pêcheurs réussissent même à pêcher depuis un bateau, par exemple sur l’Elbe. Pour qu’une touche soit perçue, le bâton doit être tenu en main tout le temps et la ligne doit être aussi tendue que possible. Si quelqu’un mord, il faut alors soulever rapidement – mais sans secousse – la prise présumée au-dessus d’une cuvette ou d’une pataugeoire pour enfants, sur laquelle elle tombera ensuite. D’autres hissent la prise directement dans le bateau ou sur la terre ferme.

Articles similaires