La pêche à l’anguille : Tout sur les appâts, le montage et comment tuer une anguille

Wir erklären alles zu Aal Ködern, mit welcher Montage du erfolgreich bist und wie du einen Aal tötest. Erfahre außerdem mehr dazu wo du Aale fängst und einen Biss erkennst.

La pêche à l’anguille : Tout sur les appâts, le montage et comment tuer une anguille

Nachtangeln auf Aal am See bei Sonnenuntergang
  1. Magazine
  2. »
  3. Pêche
  4. »
  5. Pêche aux carnassiers
  6. »
  7. La pêche à l’anguille : Tout sur les appâts, le montage et comment tuer une anguille

Les anguilles se font de plus en plus rares dans les eaux allemandes. Après leur éclosion dans la mer des Sargasses, les jeunes anguilles sont pêchées sur les côtes européennes lors de leur retour en Europe et sont servies comme mets de choix. Ainsi, de moins en moins d’anguilles se reproduisent. Cependant, de nombreuses eaux sont repeuplées avec de nouvelles anguilles issues d’élevages, ce qui permet de les pêcher malgré tout.

[et_pb_section bb_built= »1″ template_type= »section »][et_pb_row _builder_version= »3.15″ box_shadow_style= »preset2″ custom_margin= »||30px| »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »3.15″ custom_padding= »5px|5px|5px|30px » custom_padding_phone= »15px|5px|5px|30px » custom_padding_last_edited= »on|tablet » custom_padding_tablet= »0px|5px|5px|30px »]

Pêche à l’anguille – Table des matières

  1. Le meilleur temps
  2. Des super sites de pêche
  3. Des montages qui marchent à tous les coups
  4. Les appâts les plus courants
  5. Reconnaître les touches, ferrer et atterrir en toute sécurité
  6. Tuer l’anguille
  7. Matériel de pêche

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Le meilleur temps pour pêcher l’anguille

Le comportement alimentaire de tous les poissons dépend de la saison et de la météo. Alors qu’en hiver, les poissons se mettent en veilleuse, s’enfouissent dans la boue et se terrent, ils se réveillent au printemps. Épuisés par l’hiver, ils ont maintenant vraiment faim et se remplissent l’estomac. Le même comportement s’applique aux anguilles.

Saisons

Les anguilles ont besoin de températures élevées de l’eau pour être d’humeur à mordre. Au printemps, après les premières nuits sans gel, elles sont faciles à capturer dans les zones riveraines peu profondes où le soleil pénètre bien et réchauffe l’eau. Il n’est pas rare que les lieux de pêche se trouvent alors directement sous les pieds, dans l’eau jusqu’aux genoux. Il est bien sûr important d’être particulièrement silencieux.

Dans les semaines qui suivent, les corégones commencent à frayer. Ils déposent leur frai à proximité de la rive ou dans des bancs d’herbes. Les poissons de mer sont généralement tous des géniteurs d’herbiers, ce qui offre aux anguilles un magnifique festin. L’important est bien sûr de trouver les frayères. Pour cela, on peut observer l’eau en bordure et voir où il y a de l’agitation, soulever les herbes du cours d’eau et voir si elles contiennent du frai ou simplement essayer différents endroits de pêche. Une fois trouvées, les anguilles ne peuvent pas résister à notre succulent ver de rosée malgré le frai.

En été, il y a peu d’oxygène dans les eaux et les anguilles sont également un peu léthargiques. Mais il est toujours possible de les capturer dans les ruisseaux qui se jettent dans la mer, sur les quais des ferries et des bateaux très fréquentés, en aval des barrages et à proximité des écluses.

En automne, on ne pêche pas autant d’anguilles qu’au printemps. Cependant, les spécimens sont souvent plus grands. Elles ont déjà pris du poids ou sont encore en train de faire le long voyage vers la mer Saragosse pour se reproduire (anguilles de rivière) ou pour passer l’hiver (anguilles d’étang). Les bons endroits pour pêcher sont maintenant les chenaux, les trous, les palplanches profondes, les obstacles et les bords de courant derrière les têtes d’épis.

Météo

Les anguilles ont moins d’appétit lorsque la pression atmosphérique est élevée et constante. Dès qu’il y a une baisse de la pression atmosphérique avec éventuellement des orages qui se préparent, les anguilles ont vraiment faim et commencent à courir (= manger).
Dans les rivières et les canaux dont le niveau dépend de la marée, l’eau qui monte est la meilleure.

Nachtangeln auf Aal am See bei Sonnenuntergang
Au crépuscule et après le coucher du soleil, les anguilles mordent très bien. © John Foxx | Canva

Par expérience, les deux heures précédant la marée haute sont celles qui rapportent le plus d’anguilles. Il est également possible d’essayer de pêcher l’anguille juste après une averse, à n’importe quelle heure de la journée, dans les rivières et les ruisseaux, car l’eau est alors trouble et beaucoup de nourriture est remontée.

Heures et lune

Dans la plupart des cas, les anguilles ne commencent à sortir qu’à partir du crépuscule. Les 2 à 3 heures suivantes sont alors le meilleur moment pour pêcher l’anguille. Le matin, avant l’aube, est un autre bon moment avec une courte période de morsure. Il est donc recommandé de commencer environ une heure avant l’aube et de terminer quatre heures plus tard.

Le comportement de morsure des anguilles dépend en outre beaucoup de la lune. Lors de la pleine lune, la pêche à l’anguille est presque sans espoir. Le dernier quart avant la nouvelle lune est le meilleur.


Des lieux de pêche à l’anguille réussis

Les anguilles vivent en principe sur le fond et c’est là qu’il faut les attraper. Lorsqu’il fait chaud, elles se réfugient contre les obstacles pour se protéger du soleil. C’est donc là qu’il faut essayer de les attraper.
Au crépuscule, elles se mettent en route pour se nourrir, elles « courent ». Dans ce cas, la pêche de fond et les montages au lancer sur le fond sont efficaces.
En été, les anguilles se nourrissent également dans les eaux moyennes et en surface (champs de nénuphars). On entend alors parfois les anguilles « gémir » à la surface de l’eau.
La zone littorale est un véritable point chaud pour la pêche à l’anguille. Il suffit de placer le montage à un mètre de la rive. C’est là que les anguilles recherchent le frai, les petits poissons et les crustacés. Il est important d’être absolument calme et de ne pas provoquer de secousses, car les poissons prennent immédiatement la fuite.
Dans les rivières, les très bons endroits pour capturer les anguilles sont les virages profonds, l’aval des barrages ou les eaux de retournement.

Montage pour la pêche à l’anguille

Si l’on souhaite pêcher au bord de l’eau, il est recommandé d’utiliser un montage au posé. Le bas de ligne de 25 cm doit être posé sur le fond. Et lorsque le crépuscule arrive, on utilise un postiche avec une lumière pliante. Les montages correspondants sont rapides à réaliser et on ne peut pas se tromper beaucoup. En fait, il n’y a qu’un seul point important : la pose doit porter l’appât en toute sécurité, mais elle doit aussi être bien blanchie pour que le poisson ne ressente aucune résistance lors de la touche. Astuce supplémentaire : lorsqu’une anguille tire la pose sous l’eau, on ne sait pas si elle tire directement en direction d’un herbier ou d’un obstacle. C’est pourquoi on peut placer une pose pilote environ 50 cm avant la pose principale. Elle indique la direction de nage du poisson et permet de frapper au bon moment.

Meilleure Vente n° 1
piber Lot de 100 bâtons lumineux à craquer pour la pêche de nuit - 2 pièces - Emballage avec douille transparente - Comme indicateur de touche sur flotteur ou flotteur - Différentes quantités et
  • Lot de 100 bâtons lumineux dans une boîte de 2 bâtons lumineux qui brillent longtemps. Les 100 bâtons lumineux ont...
  • Les bâtons lumineux longs sont utilisables pour les poses, les flotteurs sur anneau d'alarme, les pointes de canne à...
  • Les mini bâtons lumineux pour la pêche doivent être légèrement pliés et secoués, puis brillent en jaune jusqu'à...

Le montage pour le fond est tout aussi simple. Il suffit de tirer un petit tube anti-enchevêtrement sur la ligne principale, puis de fixer une perle en caoutchouc et l’émerillon. Un plomb poire est fixé sur le tube. Si le fond est boueux, un « Tiroler Hölzl » est utile. Ainsi, l’anguille peut prendre la ligne sans encombre et ne ressent aucune résistance.
Liste d’achats :

  • Posé de flambeau / tube anti-tangle
  • Emerillon
  • perle en caoutchouc
  • hameçon de 6-8
  • Plomb de chasse / plomb poire (selon le courant 25-120g)
  • ligne principale de 0,30
  • bas de ligne de 0,23 (40-50 cm)

Lors de la pêche à l’obstacle, il est préférable d’utiliser un bas de ligne plus court (25-35 cm) afin de détecter rapidement la touche et de pouvoir frapper rapidement avant que l’anguille ne s’accroche à l’obstacle et ne se détache. Autre avantage : l’hameçon pend généralement à l’avant de la bouche.


Les anguilles aiment les appâts frais comme les vers de rosée et les poissons d’appât

Le choix des appâts pour la pêche à l’anguille n’est pas très large. Les anguilles à tête pointue se pêchent très bien avec des vers de rosée et les anguilles à tête large (généralement plus grandes) avec des poissons d’appât. Dans le canal Nord-Ostsee (NOK), de nombreux pêcheurs ne jurent que par les asticots d’abeille. N’hésitez donc pas à essayer, c’est peut-être un appât idéal pour vos eaux.
Il est très important de toujours utiliser des appâts frais et vivants. Les poissons d’appât ne doivent être tués qu’avant l’hameçonnage.

Meilleure Vente n° 1
Câble USB C en nylon de 2m, USB 3.1 (USB 3.0), rose/champagne, USB A vers câble de charge type C, câble de données
  • USB A vers USB type C (USB 3.1 (USB 3.0)) Câble de charge et de données pour appareils avec connexion USB type C -...
  • CHARGE RAPIDE et TRANSMISSION RAPIDE DES DONNÉES grâce à la très grande section du câble (AWG24 standard) et à la...
  • Livraison : câble de 2m USB vers USB type C avec ruban auto-agrippant pour un rangement facile des câbles

Taille de l’appât

Dans certaines rivières, il y a encore beaucoup d’anguilles de petite taille qui s’attaquent également aux vers de rosée. Pour éviter de capturer ces anguilles sous-dimensionnées, il faut utiliser des poissons d’appât de douze centimètres maximum.

Pas d’appâts artificiels

Les anguilles ne mordent pas (ou très, très rarement) aux poissons en caoutchouc. La raison en est qu’elles sentent leur nourriture à grande distance grâce à leur nez. Comme les poissons en caoutchouc ne sentent pas, elles ne les trouvent pas. De plus, les anguilles sont de mauvaises nageuses permanentes et ne suivent pas un poisson en caoutchouc qui passe à proximité comme le fait par exemple un brochet.

> Ces appâts sont parfaitement adaptés à l’anguille

Attirer les anguilles avec de la nourriture

Les anguilles peuvent être attirées à merveille. Selon l’appât de l’hameçon (ver ou poisson d’appât), on prend quelques vers et on les coupe en petits morceaux. Si l’on utilise un poisson d’appât, on en broie un autre (p. ex. du maquereau) et on l’écrase, y compris les viscères. Dans les deux cas, on prend un morceau de collant et on en fait un petit sac dans lequel on met les appâts. Nouez-le correctement, montez-le sur un anti-tangle avec un petit plomb et c’est parti. Il est également possible d’utiliser un panier de 20g. Dans ce cas, le poisson n’est pas broyé, mais simplement coupé en petits morceaux et fixé dans le panier. Dans les deux cas, il s’agit uniquement d’attirer le poisson. Dans les cours d’eau notamment, le nuage de parfum se répand merveilleusement vite dans l’eau et attire les anguilles.
En revanche, les attractants en bouteille sont moins recommandés, car on peut vite en surdoser, ce qui a pour effet d’effrayer les anguilles plutôt que de les attirer.

Montage des appâts

Les vers de rosée sont enfilés sur l’hameçon (taille 2-8), de la tête jusqu’au bas de ligne. Une aiguille à ver peut aider à cet effet. En outre, piquer plusieurs fois et couper le reste jusqu’à la pointe de l’hameçon. Ainsi, le parfum s’échappe du ver et l’anguille ne peut pas non plus sucer l’extrémité.
Les poissons appâts sont remontés à l’aide d’une aiguille à appâts. Le petit arc de l’hameçon est placé dans le coin de la bouche et le poisson doit ensuite être éventré et laisser pendre les intestins. Cela rapporte certes moins d’anguilles, mais si l’une d’elles mord, c’est une grosse.
Appât dans les herbiers : dans ce cas, le ver de rosée doit être complètement remonté / percé pour que l’anguille parte également avec l’hameçon dans la bouche et ne prenne pas seulement l’amorce du ver et que l’hameçon s’accroche ensuite dans la verdure.


Comportement de morsure de l’anguille | Le bon moment pour toucher l’anguille | Atterrir et décrocher l’anguille en toute sécurité

Reconnaissance de la morsure

Lorsque l’on pêche l’anguille dans une rivière à fort courant, on serre le frein. La détection de la touche se fait au bout de la canne avec une cloche à anguilles montée et/ou une lampe pliante (fixée avec du scotch).
Eaux calmes / absence de vent : ouvrir l’arceau et tenir la ligne entre l’index et le pouce, aucune touche ne sera « perdue ».
Dans les deux cas, un œuf surprise peut également être utilisé comme indicateur de touche. Nous vous avons déjà expliqué comment fabriquer vous-même cet indicateur de touche.

Frapper lors d’une morsure d’anguille

Quel est le bon moment pour frapper ? La morsure d’une anguille peut être très différente. Cela va de la « morsure de la tétine » à l’arrachage direct (grandes anguilles). Une règle générale : plus l’appât est petit, plus il faut frapper rapidement. Il faut surtout trouver le bon moment pour pêcher avec le poisson-appât. Si l’on frappe trop tôt, on retire l’appât de la bouche, si l’on frappe trop tard, c’est qu’il l’a avalé très profondément. Les anguilles sont prudentes et si elles sentent une résistance inhabituelle au moment de la touche, elles lâchent immédiatement prise. C’est pourquoi il faut laisser tirer, bientôt l’anguille s’arrête pour faire tourner le poisson, attendre une minute et frapper. Si l’on utilise des lambeaux de poisson ou un morceau de queue comme appât, on peut frapper plus tôt, car l’anguille le fait déjà tourner correctement lorsqu’elle le retire.

Atterrir

Il n’est pas nécessaire de battre une anguille. Lorsqu’elle est accrochée à l’hameçon, il suffit de manœuvrer en continu et de la faire sortir de l’eau le plus rapidement possible. Si on lui laisse trop de temps et d’espace, elle risque de trouver rapidement un obstacle et de s’y fixer. Il convient d’utiliser une épuisette à mailles aussi fines que possible pour éviter que l’anguille ne s’emmêle dans les mailles. De plus, le pêcheur doit veiller à ce que le montage soit tenu le plus loin possible de l’anguille, car les anguilles se tordent si violemment qu’elles enroulent tout le montage autour d’elles. Les anguilles de petite taille peuvent être soulevées hors de l’eau.

Décrocher les anguilles

La première chose à faire est de décrocher le plus rapidement possible le bas de ligne de l’émerillon. Si l’on souhaite emporter l’anguille, elle est immédiatement tuée (voir ci-dessous). Si l’on veut la remettre à l’eau, on peut essayer de desserrer l’hameçon avec une pince artérielle. Il ne faut cependant pas trop tirer et tourner l’hameçon. Si l’on voit déjà que l’hameçon est trop loin, on peut couper le bas de ligne le plus court possible et remettre l’anguille à l’eau. Elles parviennent à retirer l’hameçon de leur corps.

Une belle anguille a été capturée et ramenée à l’aide d’une épuisette à mailles fines. ©flickr | modifié | Ben Sale / CC BY 2.0

Fausses morsures de crabes laineux

Dans certaines eaux comme l’Elbe ou le canal de la mer du Nord, les crabes laineux sont très fréquents et il n’est pas rare qu’ils s’attaquent aux appâts de pêche. On obtient ainsi un nombre relativement élevé de fausses touches (ou bien un tel crabe se pose parfois). On ne peut malheureusement pas les éviter complètement. Soit on règle la pose de manière à ce que l’appât flotte à un mètre du fond, soit on équipe le montage de base d’un corps flottant qui a le même effet.


Comment tuer correctement une anguille

Il est très difficile d’étourdir et de tuer les anguilles dans le respect des règles de la chasse. C’est pourquoi il existe une exception dans l’ordonnance sur l’abattage des vertébrés comme les anguilles et les poissons plats. Tu as deux possibilités pour tuer les anguilles. Si l’on souhaite ensuite préparer le poisson à la poêle, on saisit l’anguille avec un torchon, on la plaque sur le sol et on lui coupe l’épine dorsale derrière la tête (au niveau des nageoires pectorales) à l’aide d’un couteau très aiguisé ou d’un tueur d’anguilles. Pour les anguilles fumées, nous avons en revanche besoin de la tête entière. C’est pour cette raison que l’anguille peut être saisie avec un linge, retournée sur le dos, puis piquée dans le cœur avec un couteau bien aiguisé. Ensuite, l’anguille est complètement vidée et est ainsi sûre d’être morte.
Ici, tu peux voir un tueur d’anguilles.


Le bon matériel de pêche pour pêcher l’anguille

Il est recommandé de ne pas se surmener en pêchant trop de fois. Lorsque les anguilles se mettent à courir, on ne sait plus quoi faire en premier. Si cela ne marche pas, on peut aussi partir à l’affût avec une seule canne et chercher un peu les anguilles. Si l’on en attrape une, les autres ne sont généralement pas loin.
Conseil : prendre deux cannes, une avec un poisson d’appât sur le fond pour les grosses anguilles et, pour ne pas s’ennuyer, une avec une pose et un ver. D’autres poissons mordront peut-être à la canne à pêche au posé.

Cannes

On peut utiliser des cannes à pêche à emmanchement ou télescopiques d’une longueur de 3 à 4 mètres pour la pêche. Elles doivent être assez rigides avec une courbe de test autour de 2 livres. Pour un montage de base, on peut aussi utiliser une canne feeder solide, ainsi on voit rapidement les touches prudentes.

Meilleure Vente n° 1
LYWYGG 8x8FT Tapis Rouge Fond Clair étoile Photographie Le Tapis Rouge Brillant avec des Nouveau Nés Brillantes étoiles Symbolisant La Réussite Photography Backdrop Enfants Studio CP-45-0808
  • Taille: 8x8FT (2.4m x 2.4m)
  • Matériel: Vinyle fin, léger et facile à manipuler. Imprimé numérique avancé avec des détails accrocheurs et des...
  • Caractéristique: haute définition et excellente qualité, sans soudure, pliable, sans rides, durable, légère, non...

moulinet, ligne et hameçon

Un moulinet fixe stable est le bon choix. La ligne solide de 30-35 mm permet d’attraper les anguilles les plus fortes en toute sécurité. Pour les poissons d’appât, on utilise des hameçons de 1 à 4. Si l’on pêche avec des vers de rosée, un hameçon de 6 à 8 est optimal.

Autres accessoires

Comme nous l’avons déjà dit, l’épuisette doit être à mailles serrées et munie d’un long manche pour la pêche sur les berges.
Les objets suivants ne doivent en outre manquer à aucun affût d’anguilles : Pince artérielle, lampe de poche, chiffon, seau avec couvercle, couteau bien aiguisé.
Conseil pour la pêche de nuit : Toujours utiliser une lampe frontale et l’obscurcir. Appâter les appâts en tournant le dos au cours d’eau et décrocher également les poissons dans cette position.

Pêcher l’anguille : Est-ce vraiment nécessaire ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’anguille est un poisson qui a été classé par de nombreux experts comme espèce menacée. La plupart des pêcheurs savent très bien que la faute ne leur incombe pas forcément. Ce sont en premier lieu les pêcheurs en mer qui pêchent les civelles de manière ciblée et qui déciment ainsi les stocks. Il convient néanmoins de réfléchir si l’on souhaite vraiment pêcher ce poisson. La préservation du stock n’est certainement pas une mauvaise chose. D’autant plus qu’il faut tenir compte du fait qu’il existe désormais quelques eaux où la pêche à l’anguille a été interdite.

Articles similaires