Pêche à la perche pour débutants – conseils sur les méthodes de pêche et l’utilisation des appâts

Einsteiger sollten beim Barschangeln auf Twister oder Wobbler setzen. Im Artikel erfährst du welche Köder fangen und wie man sie führt.

Pêche à la perche pour débutants – conseils sur les méthodes de pêche et l’utilisation des appâts

Barsch mit Wobbler gefangen
  1. Magazine
  2. »
  3. Pêche
  4. »
  5. Pêche aux carnassiers
  6. »
  7. Pêche à la perche pour débutants – conseils sur les méthodes de pêche et l’utilisation des appâts

La perche n’est pas forcément le poisson prédateur le plus populaire. La plupart des pêcheurs de carnassiers préfèrent pêcher le brochet et le sandre, car ils ont plus de chair et sont en outre considérés comme particulièrement savoureux. Mais à proprement parler, les perches ne font pas exception. Elles ne sont certes pas aussi grosses, mais leur chair est également délicieuse. L’art consiste essentiellement à déjouer les gros poissons.

Cependant, les grosses perches ne sont pas forcément faciles à attraper. L’un des principaux problèmes est ce que l’on appelle l’encombrement : si trop de poissons d’une même espèce se trouvent dans l’eau ou s’ils vivent dans un espace trop restreint, ils n’atteignent pas une taille imposante. Au lieu d’avoir moins de gros poissons, on en trouve beaucoup de petits. La perche est particulièrement touchée par ce problème. Il est donc impossible de pêcher de grosses perches dans certaines zones de pêche.

La bonne méthode de pêche pour la perche

En règle générale, plus un plan d’eau est grand, plus les perspectives de pêche à la perche sont bonnes. Les grands lacs et les rivières sont donc des eaux idéales pour la perche. On y trouve toujours de beaux spécimens. Mais il n’est pas toujours facile de les déjouer. Il faut utiliser la bonne méthode de pêche.

En principe, il est conseillé d’opter pour la pêche au lancer pour la pêche à la perche. La perche est un poisson prédateur, c’est pourquoi il est préférable de l’attaquer avec des appâts artificiels. D’autant plus que ces poissons sont relativement agressifs et veulent chasser des proies vivantes. Si l’on pêchait avec des appâts naturels (le ver et les lambeaux de poisson peuvent tout à fait être utilisés comme appâts), les chances de capture seraient nettement plus faibles, à moins de les proposer au système drop-shot et de les faire passer activement dans l’eau.

Meilleure Vente n° 1
Mitchell Tanager Camouflage kit Complet Canne téléscopique et Moulinet avec Fil et leurres prêt à pêcher la Truite et la Perche 1,80 m
  • Ce combo au look cool se compose d'une canne à lancer avec une construction composite puissante et des poignées...
  • Ce combo télescopique a une longueur totale de 180 cm, un poids de lancer de 5 à 15 g et est livré avec un kit de 4...
  • Les 4 cuillères à truite ont toutes un motif de couleur très attrayant qui non seulement attirera les truites mais...

Choisir et présenter les appâts de pêche pour les perches de manière ciblée

Si vous avez déjà essayé d’attraper des perches, vous savez probablement que cela n’est pas si facile. La plupart des pêcheurs ont des difficultés à trouver l’appât adéquat. Celui-ci est très important : si l’on ne choisit pas l’appât à perche approprié, on peut attendre relativement longtemps. Cependant, il existe plusieurs appâts qui peuvent être utilisés pour la pêche à la perche.

Appâts naturels pour la pêche à la perche

La pêche avec des appâts naturels ne pose absolument aucun problème. Le choix n’est toutefois pas aussi large. Comme on veut attraper un prédateur, il faut un appât charnu. Les poissons d’appât, les lambeaux de poisson et le ver de terre sont les plus appropriés. En ce qui concerne le poisson d’appât, il ne doit pas être trop grand : les petites proies sont un bon choix. Les lambeaux de poisson ne doivent pas non plus être très grands. Pour le ver, en revanche, il est possible de proposer des spécimens plus grands.

Il convient toutefois d’être vigilant lors de la pêche avec des lambeaux de poisson. Les perches sont des prédateurs qui s’attaquent surtout aux proies en mouvement. Un lambeau de poisson simplement accroché à la pose (il en va de même pour le poisson d’appât) n’a pas beaucoup de chances de réussir. C’est pourquoi il est recommandé de pincer l’appât, ce qui peut se faire au niveau du poteau ou du fond. Les vers de rosée, en particulier, peuvent aussi très bien être guidés dans l’eau sur un montage drop-shot et déjouer ainsi les grosses perches.

Meilleure Vente n° 1
Traduction vers le rose
  • Dubois, Esmée (Auteur)

Pêcher des perches avec des appâts artificiels

Barsch mit Wobbler gefangen
Cette perche n’a pas résisté à un wobbler de couleur foncée. © Sablin | Canva

Le pêcheur au lancer peut recourir à plusieurs leurres artificiels pour traquer ce que l’on appelle le chevalier à l’épine. L’un des appâts de loin les plus populaires est le twister. Ces appâts en plastique mou, relativement petits, ont un effet énorme sur les carnassiers : ils ne peuvent guère résister à la queue qui bat fortement, et il est bien sûr important de manier les twisters le plus activement possible. Il faut être très familier avec le maniement de l’appât et maîtriser plusieurs variantes. De nombreux pêcheurs ciblent le fond : le twister est simplement empoché. Cette tactique est bonne et peut, le cas échéant, permettre de réaliser de belles prises accessoires, comme par exemple des sandres. Comme les brochets peuvent aussi mordre (cela vaut aussi pour la pêche au wobbler), il ne faut jamais oublier de monter un bas de ligne en acier.

Meilleure Vente n° 1

Les twisters ne doivent cependant pas être proposés uniquement sur le fond. Les pêcheurs de perches expérimentés sont en mesure de pêcher cet appât en eau libre. Il est important de faire danser l’appât en variant la vitesse de récupération ou en utilisant la pointe de la canne.

Les wobblers attrapent également les perches

Le wobbler est un autre très bon appât pour la perche. En général, il est recommandé de monter des petits wobblers. La longueur de ces leurres artificiels doit être comprise entre trois et huit centimètres. La pratique confirme certes régulièrement que les perches n’hésitent pas à attaquer des wobblers plus grands qu’elles, mais les petits wobblers et les jerkbaits ont encore plus d’effet.

En règle générale, la récupération régulière est la moins recommandée. Il est plutôt conseillé de varier la vitesse et de faire régulièrement de petits arrêts ou des changements de direction. Les wobblers et les jerkbaits qui se déplacent comme des proies en fuite rendent les perches très féroces.

Meilleure Vente n° 1
Illex Wobbler Swing Mikey 115 Swimbait Crazy Pike
  • Quantité par paquet : 1
  • Poisson cible : brochet, perche, black bass
  • Type d'appât : wobbler

Ce sont les « twitchbaits » qui offrent la plus grande liberté de mouvement. Ces wobblers et jerkbaits se comportent de manière particulièrement active dans l’eau. Le twitching consiste à frapper la ligne lâche avec la pointe de la canne, ce qui fait que les appâts s’échappent latéralement ou nagent même en tournant. Ce type d’amorçage est particulièrement adapté à la pêche de la perche.

Il est préférable de pêcher brièvement à vue chaque wobbler afin de savoir comment il se comporte dans l’eau et comment il réagit aux différentes consignes. Il ne faut pas non plus oublier de sécuriser les leurres artificiels avec un bas de ligne en acier. Cela est important, du moins lorsque des brochets se trouvent dans l’eau. Un brochet couperait sans problème le fil de pêche. C’est pourquoi les bas de ligne en acier sont indispensables. Pour pêcher les twitchbaits avec plus d’agilité, il est possible d’utiliser une canne à lancer.

Articles similaires